LE VILLAGE DE BLANDAIN

LE VILLAGE DE BLANDAIN

Ci-contre le village de Blandain vers 1579

Album de Croÿ - peinture du moine Adrien de Montigny - reproduction Ligne 4 n°7 de mai 2011.


C-dessous, le village de Blandain en 2018.

Entre autoroutes, rails, et usines.......

INFORMATIONS GENERALES


Le village de Blandain est situé en Région wallonne dans la province de Hainaut.  En 1977, contre l'avis de ses habitants, il a été fusionné avec la ville de Tournai en compagnie de 28 autres villages.  L'entité fusionnée est la plus étendue de Belgique.  Sa superficie est de 21.375 hectares et le nombre de ses habitants est d'un peu plus de 65.000.


La superficie du village est de 1.130 hectares et sa population est actuellement de l'ordre de 2.200 habitants.


Coordonnées : 50° 37' Nord et 3° 18' Est.


Le village a payé un lourd tribut à la modernité.

Le passage du chemin de fer et de l'autoroute l'ont découpé.

Il faut retenir également l'installation d'un zoning industriel sur d'excellentes terres de culture.

 

UN PEU D'HISTOIRE (source : Wikipédia)


La région fut occupée au Néolithique ainsi qu'en atteste la découverte de racloirs, pointes de flèches, haches polies...

Des vestiges de plusieurs villas romaines subsistent.


Historiquement, le village de Blandain est lié à celui qui devint Saint Eleuthère (né vers 456).    Celui-ci s'y réfugia lors des violences contre les chrétiens de la région.

Son corps fut enterré dans l'église locale et il y demeura

jusqu'au IXe s.

Voir la page "Saint Eleuthère" qui lui est consacrée.


Sous l'Ancien Régime, le bailli du seigneur d'Honnevain (hameau de Blandain) intervenait lors de la reddition des comptes de la commune.

Louis XIV étendit la juridiction du baillage de Tournaisis aux enclaves de Blandain par l'édit de Fontainebleau.


Par la suite, les terres demeurèrent contentieuses entre la France et l'Autriche.  Elles furent cédées par Louis XV à l'impératrice Marie-Thérèse qui les réunit au Tournaisis en 1779.


L'inauguration du monument "AU CHRIST-ROI" eut lieu le 28 juin 1931... avec des statues en réplique de plâtre car les vraies statues n'étaient pas terminées !

Il y avait aussi 2 anges en ciment comme en atteste l'ancienne photo ci-dessous.


La cérémonie fut grandiose.  Il y eut beaucoup de monde à la messe avec la présence de Monseigneur Rasneur.


Les vraies statues furent installées en février 1932.

Elles sont l'oeuvre de Charles Montois, sculpteur-statuaire de Taintignies et professeur à l'école St-Luc de Tournai.


Les statues provisoires des 2 anges sont restées jusqu'en 1965.    Vu leur dangerosité, elles furent enlevées par les ouvriers communaux sur ordre du bourgmestre de l'époque.


Les commentaires et la photo noir et blanc proviennent de la revue de l'ASPL Blandain Hertain (1er semestre 1997).

 

Les statues du Christ-Roi et de Saint-Eleuthère ainsi que les barrières les entourant furent restaurées et nettoyées par la commune en 2011.


Les photos ci-contre datent de janvier 2018.

Photos de janvier 2018

Commentaires provenant du site officiel de la ville de Tournai


Le docteur EDMOND RICHARD


Né à Jollain-Merlin le 17 janvier 1868 et décédé le 22 avril 1943.

Bourgmestre de Blandain de 1913 à 1941.

Il a laissé le souvenir d'un médecin de village au caractère bien trempé et aimant ses concitoyens.  Il lui arrivait de ne pas réclamer d'honoraires se contentant d'un ou deux bons verres !

La guerre terminée, la commune de Blandain lui a érigé un monument à la Place de la Gare.


La stèle à Eugène LECROART


A l'entrée de l'église, à gauche de la porte d'entrée, une stèle a été apposée sur le mur de l'église par le Bureau de Bienfaisance de Blandain (à l'heure actuelle on dirait le CPAS).


Le Bureau de Bienfaisance a fait ériger cette stèle en hommage à Eugène LECROART en souvenir de son généreux donateur.

 

Texte figurant sur la stèle  


"A la mémoire de

Eugène LECROART

Ingénieur

Bienfaiteur des pauvres de Blandain

Né à Templeuve le 28 mai 1876

Décédé à Paris le 8bre 1917

Le bureau de bienfaisance 

reconnaissant "

Eugène LECROART était le 5ème des 7 enfants d'Omer LECROART (1836-1920 notaire à Templeuve et ensuite à Tournai) et de Palmyre DELEPAUT (1838-1892 fille d'un chirurgien prénommé Romain François né en 1797 et qui fût bourgmestre de Blandain de 1846 à 1863). 

Le fils de Romain DELEPAUT prénommé Narcisse (1887-1905) fut également bourgmestre de Blandain et Président du Bureau de Bienfaisance du lieu.

Eugène LECROART est décédé à Paris, 18ème, à l'hôpital Beaujon sans en connaître les raisons.  Il voulait être enterré à Blandain mais le temps de guerre l'en empêcha.  Il avait légué plusieurs biens au bureau de bienfaisance de Blandain légataire universal.  Ses volontés successorales sont contestées par les héritiers légaux.  En 1924 la liquidation-partage de sa succession est prononcée.

LA GROTTE NOTRE DAME DE LOURDES D'HONNEVAIN


Construite en 1923 par la famille de Charles DEFFONTAINE-MOUVEAUX de la ferme dite de l'Évèque sur un projet d'Arthur Dermaux, jeune architecte blandinois.

La statue de Sainte Bernadette fut bénie le 26 mai 1935.


En 1948, le vicaire Jacques Delmée créa un pélerinage le 15 août au pied de Notre Dame de Lourdes.

Le succès fut rapide et encore aujourd'hui, le pélerinage est suivi par de nombreuses personnes non seulement de Blandain et des environs mais aussi de France.


Lors du pélerinage du 15 août, Notre Dame de Lourdes porte la couronne dont la photo se trouve ci-contre.

Métal argenté et doré.

  Dimensions : Hauteur 7,5 cm / Ovale de 14 x 12 cm

Le 15 août 2006

Chapelle et éoliennes dans la campagne blandinoise.